Newsletter du Chanvre n°20 : mars 2024

 

Le chanvre à l’honneur au SIA

Lancement du livre Portraits de Chanvriers

Le livre « Portraits de Chanvriers » élaboré à l’occasion des 20 ans d’InterChanvre a été présenté le 27 février lors d’une conférence de presse au SIA sur le stand de la région Ile de France, région qui compte deux chanvrières. Plusieurs binômes producteurs-industriels ont illustré que la filière chanvre est la seule filière intégrée des producteurs aux produits finis. « Portraits de chanvriers » a également été présenté lors du Plateau TV de Semae le 2 mars.
Au travers de ce livre de 10 binômes de portraits de producteurs et d’industriels ou utilisateurs de produits finis, InterChanvre souhaitait, à l’occasion de ses 20 ans, mettre à l’honneur les acteurs de la filière qui œuvrent au quotidien au bénéfice de la société et de l’environnement. « Nous nous devions de les remercier pour tout ce travail accompli qui permet à la France d’être premier producteur européen de chanvre et troisième mondial, précise Nathalie Fichaux, directrice d’InterChanvre. Pour valoriser au mieux cette filière, nous avons fait le choix d’une conception graphique qui illustre l’ancrage territorial. Nous avons pris soin de couvrir toutes les régions chanvrières et les principaux marchés, et d’apporter in fine les perspectives de déploiement de cette plante incroyable ! »

Pour commander votre exemplaire, cliquez ici (attention nombre de tirages limité)

Un parcours du chanvre 

Différents acteurs de la transformation du chanvre étaient présents au SIA permettant de proposer aux visiteurs un véritable parcours du chanvre pour en découvrir toutes les facettes : Planète Chanvre et Wall up Préfa, Gatichanvre, La Chanvrière et le Pôle européen du chanvre, Cavac Biomatériaux, AuraLip, Pyrénées Chanvre… InterChanvre et LCBio (Lin et Chanvre Bio) étaient également présents sur le stand Terres OléoPro le 27 février et sur le stand de la Normandie le 28 février.



Le chanvre présent sur l’espace de la Bioéconomie 

Pendant toute la durée du salon, InterChanvre a exposé toutes les applications non alimentaires du chanvre (construction, textile, plasturgie, cosmétique, papeterie…) sur l’espace de la bioéconomie du stand Agri’Expo dans un labyrinthe des biosourcés (lin, laine…). Les matières premières et produits finis présentés ont permis au public de voir de plus près le chanvre et tout ce qui en découle, et parfois même de le toucher du doigt ! Des infographies et des panneaux explicatifs ont permis de répondre à la curiosité des visiteurs.



La personnalité de la filière

Franck Barbier et Nathalie Fichaux, un binôme très complémentaire au service de l’interprofession

A l'instar des binômes producteurs-industriels présentés dans le livre, InterChanvre, l'interprofession du chanvre, fonctionne grâce à un binôme président-directrice très complémentaire pour présenter l’ensemble de la filière lors de nombreux rendez-vous, notamment politiques. Objectifs : faire connaître cette filière afin de développer l’utilisation des produits finis qui en sont issus, et donc développer la production et la transformation du chanvre, lever les freins réglementaires ou autres à ce développement...
Franck Barbier, président d'InterChanvre, de la chanvrière Planète Chanvre en Seine-et-Marne et agriculteur producteur de chanvre dans ce département, intervient sur les problématiques de l'amont agricole et de la transformation industrielle ainsi que sur les débouchés. Son expérience d'agriculteur et de président de chanvrière crédibilise les informations apportées par Nathalie Fichaux, directrice d’InterChanvre et également secrétaire générale de Construire en Chanvre, sur le fonctionnement de la filière du producteur aux produits finis et sur les chiffres de la production et des chanvrières. Nathalie Fichaux intervient également sur la présentation des débouchés existants, sur ceux actuellement en R&D et sur la structuration de la filière (développement du maillage territorial). Président et directrice portent au quotidien la volonté d’InterChanvre de ramener de la valeur aux agriculteurs producteurs de chanvre.



Les débouchés

En Bref 

A l’occasion de ses 20 ans, l’UTC (Union des Transformateurs du Chanvre), qui fédère les industriels de 1e et 2e transformation du chanvre industriel et représente le collège des industriels d’InterChanvre, fait peau neuve avec de nouveaux statuts et la création d’un logo. Ce logo illustre la multiplicité des structures avec chacune sa couleur ; l’ensemble forme une feuille de chanvre industriel. Il permettra d’apporter plus de visibilité aux activités de l’UTC qui défend la qualité des productions via la charte engagement et ses labels et partage un observatoire des prix.



Construction
Lancement du 1er Prix National de la Construction en Chanvre (PNCC)  

Construire en Chanvre lance le premier Prix National de la Construction en Chanvre et son nouveau logo pour apporter une nouvelle dynamique à l'association et montrer ce que l'on sait faire avec le chanvre dans le domaine de la construction via les réalisations des architectes, ingénieurs, clients... Ce prix comportera trois catégories de projets : réhabilitation en béton de chanvre, construction en béton de chanvre, réhabilitation ou construction utilisant de la laine de chanvre. Une communication officielle a été réalisée en mars pour faire connaître ce prix. Les candidats ont jusque début mai pour déposer leur dossier sur le site internet de Construire en Chanvre (https://www.construire-en-chanvre.fr/prix_national_de_la_construction_chanvre). Un jury sélectionnera le meilleur projet dans chaque catégorie pour une remise des prix à l'assemblée générale de Construire en Chanvre le 18 juin prochain à l’Espace éco-chanvre & fibres végétales de Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine).



Une isolation en chanvre pour le collège Henri IV de Poitiers  

Commencée en juin 2022, la réhabilitation du collège Henri-IV de Poitiers, situé dans le cœur historique de la ville, est un projet d’envergure peu commun : une surface de près de 6 000 m2 et plus de trois ans de travaux nécessaires avant d’accueillir les 450 élèves à la rentrée 2025. Cette réhabilitation doit faire de cet établissement un lieu adapté aux exigences d’un collège du 21e siècle, tout en utilisant des matériaux écologiques. C’est ainsi que Biofib’Trio de Cavac Biomatériaux, composé de laine de chanvre, lin et coton, sous forme de panneaux souples faciles à poser et à découper, est actuellement utilisé pour isoler les murs périphériques avec 5 700 m2 en panneau 145 mm et 2 900 m2 en panneau 60 mm. Cette isolation en chanvre a été proposée par le plaquiste intervenant sur ce chantier, un adepte des matériaux biosourcés et en particulier des produits Biofib.



Textile
NatUp sort le premier fil de chanvre 100% français  

Après avoir lancé en 2022 le premier fil de lin 100% français, la French Filature de NatUp Fibres, filiale de la coopérative NatUp, poursuit la relocalisation de savoir-faire nationaux disparus depuis plus de deux décennies en lançant le premier fil de chanvre 100% français. Cette aventure a été possible notamment grâce aux financements régionaux en Normandie, à la R&D des constructeurs de machine, aux agriculteurs et aux teilleurs. La French Filature utilise un procédé "au mouillé", ce qui lui permet d'obtenir un fil d'une grande finesse, particulièrement adapté à l’habillement et au linge de maison. Il peut se tisser et se tricoter pour confectionner des chemises, pantalons, draps … Ce fil de chanvre a déjà été tissé par l'entreprise Lemaitre Demeestere. La French Filature garantit ainsi une traçabilité complète et une optimisation de l’impact environnemental du produit fini et participe à l’initiative Bleu Blanc Chanvre qui a pour ambition de créer une filière textile chanvre 100% made in France.



Alimentation
En Bref 

InterChanvre est actuellement en négociation avec le Ministère de l’agriculture afin que le Plan Protéines Végétales s’ouvre d’une part, aux cultures protéagineuses autres que les légumineuses et d’autre part, au débouché de l’alimentation humaine afin d’en faire bénéficier le chanvre.



Sur le terrain

VirgoCoop : l’usine de défibrage entre en fonctionnement 

Implantée à Caylus (Tarn et Garonne), l’usine de défibrage de Virgocoop est en marche. Elle est dotée d’une première ligne de défibrage entrée en fonctionnement à l’automne 2023 pour produire des fibres courtes, et d’une seconde depuis début 2024 pour obtenir des fibres longues, idéales pour du fil 100 % chanvre. VirgoCoop peut ainsi transformer jusqu'à 2 000 t de pailles par an, soit environ 400 ha de chanvre. Le lancement de cette usine, qui a nécessité plus d’un million d’euros d’investissement, a été possible notamment grâce à celui des sociétaires de la coopérative et à la région Occitanie. Fondée en 2018, la coopérative citoyenne VirgoCoop s’est donnée pour mission de recréer localement des filières textiles écologiques et éthiques avec en priorité le chanvre et la laine. Plus de 100 agriculteurs et éleveurs sont partenaires de Virgocoop pour cultiver du chanvre ou fournir de la laine de brebis Lacaune. Ces fibres naturelles sont transformées en fils par Virgocoop et des partenaires pour être ensuite utilisés par Les Tissages d’Autan à Castres, rachetés par Virgocoop en 2021.



Gatichanvre redémarre la transformation du chanvre 

Rachetée en 2021 par Jean-Raymond Vanier, président du groupe Plantes & Fruits qui produit, transforme et vend des plantes médicinales et aromatiques cultivées par 50 à 70 producteurs du Centre-Val de Loire, Gatichanvre renaît de ses cendres. Après des mois de travail pour monter les machines et réaliser les ajustements nécessaires, la nouvelle ligne de défibrage vient d’entrer en fonctionnement pour remplacer l’ancienne trop vétuste. Les premiers ballots de paille de chanvre ont été transformés avec succès, une étape cruciale vers le fonctionnement à plein régime de l’usine dès cette année pour traiter les pailles de la récolte 2022 (340 ha) et 2023 (650 ha). Plus de 1000 ha de chanvre seront produits en 2024 dont 50% certifiés Bio. L’objectif est d’atteindre 1 500 à 2 000 ha d’ici 2025 à 2027, ce qui correspond à la capacité de transformation de l’usine (9 000 à 12 000 t/an de paille). Les fibres produites sont principalement dédiées aux marchés de l’isolation et de la plasturgie mais également du textile. La chènevotte est destinée aux marchés de la construction (enduits, bétons et blocs de chanvre), du paillage et de la litière. La poussière de chanvre sera valorisée dans un méthaniseur agricole local (Gatigaz).



Économie

La CVO collectée dorénavant par InterChanvre 

Lors du Conseil d’Administration d’InterChanvre de février dernier, la coopérative de semences Hemp it a annoncé ne plus pouvoir collecter la CVO (Contribution Volontaire Obligatoire) nécessaire à la R&D, au lobbying et à toutes les actions menées par InterChanvre. Hemp it va donc fournir à InterChanvre les éléments nécessaires à la facturation de cette CVO aux producteurs de chanvre directement par l’interprofession. Un document accompagnera les factures d’Hemp it pour expliquer cette évolution.



Réglementation 

B4C et ACDV candidats pour la présidence du groupe européen de normalisation 

La norme NF EN 16640-X85 0022 (Détermination de la teneur en carbone biosourcé par la méthode du radiocarbone) est actuellement retravaillée par les acteurs des matériaux biosourcés pour la faire évoluer. Pour ce faire, deux réunions ont déjà eu lieu avec l'Afnor suivie d'une réunion avec B4C (Pôle de la bioéconomie) et ACDV (Association Chimie du végétal). Par ailleurs, la norme NF EN 15804+A2 impacte négativement les matériaux biosourcés car elle considère qu’ils sont brûlés en fin de vie des bâtiments, ce qui ne correspond pas à la réalité car ils sont recyclables. Le bilan carbone des matériaux biosourcés est, de ce fait, moins bon sur le papier qu’en réalité, ce qui empêche de faire valoir leurs qualités environnementales, notamment celle du chanvre dans les FDES (fiches de déclarations environnementales et sanitaires). Il est donc stratégique que les acteurs français des matériaux biosourcés, et notamment du chanvre, soient présents dans les instances de réévaluation des normes. B4C (qui représente notamment InterChanvre) et l’ACDV viennent de candidater pour obtenir la présidence du groupe européen de normalisation qui doit examiner la norme NF EN 16640-X85 0022.



Au-delà des frontières

L’armée américaine teste la construction en béton de chanvre 

Par le biais de son programme de recherche sur l'innovation dans les petites entreprises (SBIR), l'armée américaine a accordé une subvention de 1,9 million de dollars à Americhanvre Cast Hemp pour des recherches approfondies sur le béton de chanvre. Ceci s’inscrit dans le cadre du plan d'adaptation climatique du ministère de la défense et de la stratégie climatique de l'armée. Americhanvre Cast Hemp et ses partenaires étudieront la résistance du matériau au feu, ses propriétés isolantes et son empreinte carbone (via une analyse du cycle de vie). L’armée américaine a déjà reconnu le rôle des matériaux isolants biosourcés, tels que le béton de chanvre, dans la réduction de cette empreinte carbone. Americhanvre Cast Hemp surveillera les performances des constructions en béton de chanvre et travaillera au développement ultérieur des ressources nationales nécessaires pour le développement de ce matériau. Tous les acteurs travaillent selon les Règles Professionnelles françaises établies depuis 2012. La certification du béton de chanvre pourrait changer l'industrie de la construction américaine.



Revue de presse : le chanvre au SIA

02/03/2024 Challenges : Chanvre : l'agriculture à la rescousse de la décarbonation de la construction


02/03/24 Sciences et Avenir : Chanvre : l'agriculture à la rescousse de la décarbonation de la construction


02/03/24 ABC Bourse : Chanvre : l'agriculture à la rescousse de la décarbonation de la construction


28/02/2024 La France Agricole : L’interprofession du chanvre cherche des producteurs


23/02/2024 Le Parisien : Du chaource, du chanvre et du Champagne… le « Made in Aube » fait son show au Salon de l’agriculture



Agenda 

A venir

27-28 mars : 8e édition des Rencontres du Made in France à Paris, en partenariat avec l’Institut Français de la Mode (exposants et conférences sur le textile, cuir et confection), avec la présence Tissage d’Autan, filiale de Virgocoop en tant qu’exposant.

16 avril : 2ème édition des Rencontres régionales de la construction en chanvre en Hauts-de-France, à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) organisées par la délégation régionale Hauts de France de Construire en Chanvre  constituée du CD2e et de CODEM FRD

26 avril : journée de la Fédération de la Mode Circulaire qui regroupe un écosystème du secteur du textile sensible aux enjeux environnementaux. InterChanvre est partenaire pour promouvoir l’intégration du chanvre dans l’approche circulaire de l’association.

5 au 7 juin : 21ème conférence annuelle de l’EIHA (Association européenne du chanvre industriel) à Prague (République tchèque).

11 juin : 10e rencontres Interprofessionnelles des filières textiles lin bio et chanvre organisées par Lin et Chanvre Bio (LCBio) à Tôtes (Seine-Maritime) sur une exploitation qui cultive du lin et du chanvre bio.

11 juin : 3e édition de la Journée du Biosourcé et Géosourcé pour le Bâtiment en Hauts-de-France à Amiens sur le site de FRD-Codem.

13 juin : le Collectif Biosourcés Grand Est organise l’événement « Bâtir des deux mains » au BTP CFA Marne à Reims. Objectif : informer et sensibiliser maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, artisans, architectes et apprenants aux matériaux biosourcés et géosourcés dans le Grand Est.

18 et 19 juin : Assemblée générale de Construire en Chanvre à Espace éco-chanvre & fibres végétales de Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine). Remise du 1er Prix National de la Construction en Chanvre à cette occasion et visite de chantiers et de réalisations.



Ça s’est passé

Mars

4 au 6 mars 2024 : JEC World à Villepinte, salon N°1 au monde dédié aux matériaux composites et à leurs applications.


Février

24 février au 3 mars 2024 : le chanvre à l’honneur au Salon International de l’Agriculture (SIA) via un parcours du chanvre, une exposition sur le stand de la bioéconomie, le stand TerreOléo Pro et la conférence du lancement du livre « portraits de chanvriers » (voir en début de newsletter).

6 au 8 février 2024 : salon Première Vision à Villepinte, rendez-vous bi-annuel des professionnels de la mode créative. Le stand "Textiles de France" a permis de faire un zoom notamment sur l’initiative Bleu Blanc Chanvre avec, entre autres, la présentation des premiers textiles en chanvre 100% français.


Janvier

31 janvier 2024 : Soirée de présentation des solutions de construction en chanvre aux responsables matériauthèques des cabinets d’architecture par Construire en Chanvre grâce à Archimaterial (plateforme documentaire et collaborative dédiée à la mise à disposition de la documentation des produits de l’architecture et de la construction). Étaient présents des cabinets comme l’atelier de Jean Nouvel.

11 janvier 2024 : Visite du Préfet Bertrand Gaume et du Sous-Préfet Stéphane Sinagoga de l’Essonne chez Gatichanvre

1er janvier : le Pôle européen du chanvre devient une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) suite à l’assemblée générale constitutive du 13 décembre 2023 à Troyes.


Décembre

Décembre 2023 : Gatichanvre présent à la 4e édition du Forum des opportunités organisée par la chambre d’agriculture du Loiret à Sully-sur- Loire.